Jour 153 - 西安 (Chine)

Publié le 23 Juillet 2013

Jour 153 - 西安 (Chine)

Tibet, ou t'y vas pas

Question a dix yuans (une bière et six oeufs de caille) : quel est le point commun entre le capitaine Haddock et Eddy Murphy (1) ? Rien a voir avec leur sens aigu du calembour. Ou presque : ces deux artistes facétieux nous ont chacun a leur manière fait découvrir des aspects du Tibet que les sourires Colgate du Dalai Lama au JT de TF1 ou les agitations pyromanes de ses disciples ne sont jamais parvenues a raconter. Car oui, les enfants tibétains tirent bien la langue pour dire bonjour et, oui encore, il arrive que les hommes pieux du "Toit du monde" se décrottent le nez en pleine prière. Et non - pour de suite lever le doute - nous n'avons pas mis le début d'une semelle en cuir de yak sur les hauts plateaux les plus spirituels de ce bas monde. Trop cher, trop compliqué, trop guidé et trop sinoisé, dit-on.

En fait, l'alternative en territoire chinois s'appelle Xiahe. Un bled qui a longtemps appartenu a la province tibétaine de l'Amdo et qui, malgré l'arrivée des promoteurs immobiliers et bientôt de l'autoroute, résiste encore et toujours a l'envahiss... oups... aux modernisateurs. Ce, grâce a la présence multiseculaire de son monastère, Labrang, l'un des plus sacres pour les Gelupga et leurs bonnets jaunes (ce qui, au passage, n'est pas pareil qu'un jaune bonnet, ni qu'un jambonneau). Tibétains du Tibet y viennent en pèlerinage vêtus de leurs habits traditionnels, ainsi qu'un flot ininterrompu de moines et de nomades des environs ayant égorgé leur troupeau de moutons pour se constituer une garde robe decente et monter au village.

Clochards celestes et autres yaks


Tout ça pour vous expliquer, lointains incultes, que si Lhassa la pieuse doit valoir le coup d'oeil, Xiahe vaut également son pesant d'encens et de moulins a prière. D'ailleurs c'est bien simple : pas un potron minet ne s'étire les pattes sans qu'une palanquée de pèlerins mal réveillés ne viennent faire trois fois le tour du monastère en se tripotant le chapelet. Voire en se jetant carrément par terre sur neuf kilomètres, dont un passage a 13% derrière la petite stupa au toit dore. Prends ça, Pierre Roland.

Qu'a-t-on vu d'autre en cette mystique contrée ? Quelques yourtes traditionnelles, deux ou trois chiens que l'on dit parmi les animaux les plus dangereux de la planète (devant l'hippopotame du Nigeria et l'Azureus de Dendrobates du Surinam), ainsi que des autochtones qui bossent sans compter a la depense leur ressemblance hippie avec les Péruviens du Pachacamac. Car plus qu'un lieu sacre pour les moines qui borborygment leurs yaourts et leurs prières, tambourinent de concert au petit déjeuner, Xiahe est bien cette grande place de la mode a faire s'étrangler de frustration vestimentaire un hipster parisien (ou hyerois) en phase neo-tribale.

Hauts de forme, nattes qui s'attachent dans le bas du dos, courbure outrancière dans la démarche pour les femmes ; serpillière avec des manches, gants et genouillères, chapeau de cow-boy, bref look de clochard céleste en mode NBA pour les hommes. Le tout, très colore, très calcine par les UV, très parfume au yak aussi - que voulez-vous, ils le mangent, s'en servent pour se chauffer, en font des bougies et même des sculptures en beurre - et, in fine, incontestablement "in", si ce n'est "into", the wild évidemment.

On vous épargnera l'analyse du style monastique qui, si élaboré puisse-t-il paraître pour un accro a Fashion TV, sert essentiellement des fins ergonomiques pour les phases de méditation, d'auto-combustion et de commodités post-digestion. Si, si. Quant a ce drôle de capeo jaune a poils en brosse, sans doute copie sur le modèle des centurions romains (ah, les bienfaits de la Route de la soie), il ne sert tout bonnement a rien. C'est cela aussi la grande leçon de la mode bouddhiste tibetaine : au matériel, nul n'est tenu. Du coup, ils lévitent.



(1) Pour ceux qui auraient manque sa rediffusion sur TMC en novembre dernier, hâtez vous de découvrir ce chef d'oeuvre du comique burlesque post 80's : "Golden Child : L'enfant sacre du Tibet". Un film dont la diffusion avait a l'époque valu le départ en congé maladie (pour dépression) de la moitie des critiques cinéma de Telerama. Toujours disponible en VHS.

"Alors qu'est-ce que je pourrais bien m'acheter ? Un truc pluot grenat, ou un truc plutot jaune ?"

"Alors qu'est-ce que je pourrais bien m'acheter ? Un truc pluot grenat, ou un truc plutot jaune ?"

Des airs de Kirghiztan

Des airs de Kirghiztan

 Les "Yak'a, fauk'on", loin de Toulon, perdent la raison

Les "Yak'a, fauk'on", loin de Toulon, perdent la raison

Elle est pas belle, la yourte tibetaine ?

Elle est pas belle, la yourte tibetaine ?

Fais netour, comme dirait Kool S.

Fais netour, comme dirait Kool S.

Temple of boom

Temple of boom

Les toits du monde

Les toits du monde

Ya pas style, la ?

Ya pas style, la ?

Stupa et tremblements

Stupa et tremblements

Ton moulin, ton moulin va trop vite

Ton moulin, ton moulin va trop vite

Ma Dalton

Ma Dalton

Salut toi !

Salut toi !

Te retourne pas mon gars, t suivi...

Te retourne pas mon gars, t suivi...

Le meunier de Labrang

Le meunier de Labrang

Sympa la petite cheminee a encens. Mais dur a placer dans son salon

Sympa la petite cheminee a encens. Mais dur a placer dans son salon

Allez les filles, on frotte : ya du boulot si on veut que tout soit propre avant la venue du Lama

Allez les filles, on frotte : ya du boulot si on veut que tout soit propre avant la venue du Lama

Apres-midi balade a Labrang pour ces deux vieilles copines

Apres-midi balade a Labrang pour ces deux vieilles copines

Allez les rouge

Allez les rouge

Ca les gars, c'est une sculpture en beurre de yak. Veridique. Et c'est meilleur en photo que sur un morceau de pain. Veridique aussi

Ca les gars, c'est une sculpture en beurre de yak. Veridique. Et c'est meilleur en photo que sur un morceau de pain. Veridique aussi

On s'est un peu copie sur la garde robe, la , les filles

On s'est un peu copie sur la garde robe, la , les filles

Et la creme solaire, c'est pour les yaks ?

Et la creme solaire, c'est pour les yaks ?

Perou ? Bah non, Tibet

Perou ? Bah non, Tibet

Les moines, si tu les retiens pas, ils ont tendance a s'envoler

Les moines, si tu les retiens pas, ils ont tendance a s'envoler

Photo prise en loosde, au ptit dejeuner

Photo prise en loosde, au ptit dejeuner

Vu !

Vu !

L'equipe de centurions romains

L'equipe de centurions romains

Alors la, si ya pas pillage de look peruvien, je comprend plus rien

Alors la, si ya pas pillage de look peruvien, je comprend plus rien

Le bazar des rues de Xiahe, Pas toujours zen, les bouddhistes

Le bazar des rues de Xiahe, Pas toujours zen, les bouddhistes

Ici, le personnel medical bosse en faisant ses prieres

Ici, le personnel medical bosse en faisant ses prieres

Cette histoire de coupe de cheveux dont je parlais tout a l'heure

Cette histoire de coupe de cheveux dont je parlais tout a l'heure

Un temple qui vaut son pesant d'or pour les Tibetains

Un temple qui vaut son pesant d'or pour les Tibetains

Deux mondes qui s'affrontent, dont un qui prend des photos de panneaux

Deux mondes qui s'affrontent, dont un qui prend des photos de panneaux

Deux mondes qui se sourient. Enfin, on imagine

Deux mondes qui se sourient. Enfin, on imagine

Le marche de Xiahe

Le marche de Xiahe

Deux mondes qui mangent

Deux mondes qui mangent

Xiahe, vu de loin

Xiahe, vu de loin

Je vous conseille de zoomer cette photo pour vous apercevoir que ce moine n'etait pas vraiment en train de mediter

Je vous conseille de zoomer cette photo pour vous apercevoir que ce moine n'etait pas vraiment en train de mediter

Re-Yak

Re-Yak

Heu, et pour la ceinture de securite, on fait comment ?

Heu, et pour la ceinture de securite, on fait comment ?

Suivi comme son ombre par l'esprit du Dalai Lama

Suivi comme son ombre par l'esprit du Dalai Lama

Re-Yak, mais blanc cette fois

Re-Yak, mais blanc cette fois

Allez, yak dans le brouillard pour finir. Cette fois, on repart en Chine !

Allez, yak dans le brouillard pour finir. Cette fois, on repart en Chine !

Rédigé par Julie et Matthieu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Putain de stachemou quand même...;-)
Répondre
M
Je savais que ca allait te plaire !
D
D'un ca fait rêver. De deux cette moustache fait rêver ;-)<br /> Bon voyage
Répondre
M
Et encore, t'as loupe la version complete avec les poils eparses autour. Mais j'avais peur de choquer les moines ; )
P
Bon et sinon ton moine, à défaut de s'envoler, il ne brûlait pas trop ? Ouais je sais c'est au moins d'aussi mauvais goût que le beurre de yak
Répondre
M
A qui le dis-tu ! ; ) Bon et tu l'avais le point commun entre le capitaine H et Eddy Murphy ?