Jour 170 - 北京 (Chine)

Publié le 9 Août 2013

Jour 170 - 北京 (Chine)

Ches si levo de Touloun, se levo de la raisoun

A quelques heures du retour, reconnaissons que nous n'avons que trop peu compris des etendues traverses, pas assez partage avec leurs habitants et, evidemment, rien change a rien de leurs situations parfois si difficiles et emouvantes. La Grece tire la langue, la Turquie bouillonne sous son baillon, la Georgie resiste et tente de se construire un futur fragile, l'Azerbaidjan serre les dents quand on lui serre la vis. L'Asie centrale, elle, s'enfonce chaque jour un peu plus loin dans la depression post-sovietique - le syndrome de Stockholm ? - et sa formidable culture se delite dans l'indifference quasi-generale. Que faire, comme dirait Leni... comme dirait l'autre.

S'ouvrir, decouvrir, discuter sans doute. Toucher, entrevoir, imaginer. Regarder, en prendre plein les yeux. Et la, que de merveilles admirees les amis, que de fabuleuses rencontres ou seul un regard pouvait parfois se permettre de parler. Que d'emotions, certaines a retardements, nous agitent aujourd'hui, comme le monde que nous avons effleure d'un pas leger, si leger.

Alors certes, nous aurions aussi pu traverser l'Iran, toujours decrit comme un havre d'hospitalite, passer le col du Khunjerab vers le Pakistan pour emprunter le joyau des routes d'Asie centrale, explorer les mythiques confins de l'Anatolie, decouvrir la demesuree Astana au milieu du desert kazakh, nous enfoncer sur les pistes enneigees du Caucase ou silloner les contours sureleves du Tadjikistan. Nous aurions pu suivre chacun des conseils passionnes et avises des baroudeurs croises sur les chemins. Nous aurions pu faire un tout autre voyage. Mais celui-ci a ete merveilleux : c'etait notre voyage.

Greetings

Merci a tous ceux qui ont suivi ce blog, a ceux que nous avons du faire raler avec nos mauvaises blagues ou notre manque de serieux devant - parfois - des constats amers qui meriteraient un geste fort plutot qu'un regard leger. Ce n'etait qu'une protection, assurement. Merci a vous, famille, amis, que nous nous appretons a revoir avec un vrai enthousiasme.


Merci a ces voyageurs aussi, qui ont partage notre quotidien, nos desordres intestinaux, nos coups de coeur et nos coups de gueule. Merci evidemment a Pascal (SUI), JD et Faustine (FR) pour tout, et surtout pour nous etre devenus des etres chers. Merci a Dag (NOR) pour son bavardage fatiguant mais sa sympathie, a Igor et Sacha (UKR) pour leur enthousiasme contagieux, a Trevor (UK) pour ses bons tuyaux, a Jasmin et Chris (ALL), les Pantani de l'asphalte. Merci a Jean-Lou et Brigitte (FRA) pour nous avait fait voyager sans bouger nos fesses de la touffeur de Tashkent, a Ernest (USA) pour son humour decapant, a Yann (AUS) pour ses lecons de vie, a Serguei (RUS) pour son cours d'autostop, a Emilien et Marie (FR) pour les parties de carte et les supers moments passes en leur compagnie.


Merci au Canadien d'Aktau pour nous avoir permis de raconter a tout le monde sa semaine de loose sur la Caspienne (et nous avoir donne le Rough Guide China). Merci a Annabelle et Jean-Tristan (FR) les relous de Gori, a l'insupportable Valerie, a la "French Radio", pour nous avoir pousse un temps, excedes, a fuir comme la peste nos compatriotes. Merci a Paolo (IT) pour nous avoir aide a prendre in extremis notre premier ferry, au couple francais d'Istanbul pour avoir partage notre premiere veritable soiree, a Ben le Cyclo facteur (BEL), a Bustian (SLO), a Mino et les Japs de Sakura Guest House. Merci aux Nicois de Karakol, a Karine (FR) pour nous avoir permis de faire notre declaration d'impots, a Francesco (IT), cycliste de l'extreme, a Pavel (POL), a nos collocs (ISR et ESP) de Sary Tash, a Hugues et Pauline (UK), la carrure et le coup de pedale de Contador, mais le double de son age. Merci aux profs Asie mutes (FR), aux chepers suisse d'Istanbul, a Wilco, Janeth, Monique et Dermont (HOL), a Camille (SUI) et ses pieds qui puent, a Micka (FR) from Turkestan, a Emmanuelle et Amanda (USA), nos inoubliables coachsurfeuses.


Merci aux autochtones enfin. Surtout. A meche Folle (AZ), a Seymour (AZ), chauffeur-helpeur, a l'hospitalite de la famille Zandarachvili (GEO) de Signaghi, a Ormon et Enjoy (KIR), best guides de chevaux ever. Merci aux routiers qui nous ont fait passer la frontiere de l'Empire du milieu, aux deux Georgiens du ferry pour la vodka et la lecon d'echecs, a l'equipage du navire pour la visite guidee, aux petits vieux de Margilan (OUZ). Merci au conducteur de la Maschroutka a la frontiere azerie pour nous avoir transportes gratuitement, aux postiers de Saki pour le the et leurs enormes sourires, a Michel (AZ) pour nous avoir montre ses blessures de guerre au petit dejeuner, pour ses ronflements et son calin de depart. Merci a Yedigue (KAZ) pour sa gentillesse un peu triste au milieu du desastre d'Aral. Merci aux sages de Navoi et aux babouchkas de Kokand (OUZ) dont on a malheureusement du decliner les invitations. Merci au consul ouzbek de Bakou pour son humour ("you are unemployed ? Promise me that you will find a new job in France ! Promise !"). Merci a Daniel "di Caprio" pour son anglais de Roumain (AZ), a Malicka la bonasse (KIR), a Erkai, mannequin de Song Kol, a Koki le cracra. Merci a ceux qu'on a ici oublie mais que l'on oubliera jamais.
Merci a la trentaine d'auteurs qui nous ont permis d'occuper nos longues soirees d'hiver avec une reussite diverse. Et special thanks aux chiens de Cappadocce de nous avoir laisse la vie sauve.
Merci a vous, pour vos encouragements qui n'ont jamais cesse et sans lequels nous serions sans doute revenus plus tot a Toulon (FR) mais davantage sains d'esprit.

Chong chong chong rakmat !

En Chine, Peugeot ne lesine pas sur les campagnes de com'

En Chine, Peugeot ne lesine pas sur les campagnes de com'

La cite interdite... ne l'est plus vraiment.

La cite interdite... ne l'est plus vraiment.

Petit chinois deviendra grand (ou pas, finalement)

Petit chinois deviendra grand (ou pas, finalement)

Des potes

Des potes

Tout se vend, tout s'achete et tout se tranforme

Tout se vend, tout s'achete et tout se tranforme

Le parapluie sur le velo, une vraie specialite chinoise

Le parapluie sur le velo, une vraie specialite chinoise

La grande muraille

La grande muraille

Un petit bout de la grande muraille

Un petit bout de la grande muraille

The great wall

The great wall

A big bout du great wall

A big bout du great wall

長城

長城

La montagne de fer de la Chine

La montagne de fer de la Chine

Une cigale, eh ouais les gars

Une cigale, eh ouais les gars

Allez, une autre, juste pour vous

Allez, une autre, juste pour vous

Jour 170 - 北京 (Chine)

Rédigé par Julie et Matthieu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bon Ben voilà fini les rendez-vous en terre inconnue devant mon portable à la lecture de votre blog... Sans parler des franches rigolades suscitées par cette fameuse légèreté. C'est pas tres sympa d'arreter ;-) Merci merci d'avoir partagé tout ça, pour une peureuse comme moi, professionnelle du "yaka fokon" c'est confortable! En plus du coup j'vous ai plus vu que ces 2 dernières années sur Toulon... Bon retour à vous et hâte de votre prochaine aventure...
Répondre
J
Ca c'est la faute de Mat qui n'assume pas trop sa paternité!!<br /> On vous attend a la casa pour l'apéro qd on rentre... et vive Marseille;-)
J
Ca sent le retour ! on s'est régalés à vous lire et nous avons hâte de vous revoir ! Bises à tous les deux. Jac
Répondre
J
Merci... c'est vrai que finalement Mat a une belle plume ;-) A bientot
L
Superbes photos !! Et bon retour
Répondre
J
Merci merci!!
E
C'était bien bon de vous suivre les amis.
Répondre
M
C gentil, ca :)
C
Un grand merci à vous de nous avoir fait partagé tout ça ! Bon retour et à bientôt !<br /> Gros bisous !
Répondre
M
Merci a vous ! Le retour est effectue... a tres bientot §
M
Merci
Répondre
M
Bah merci a toi d'avoir suivi hein !
P
Et la grande muraille, vous êtes sûrs que c'est l'original ? Ce n'est pas une réplique &quot; à la chinoise&quot; ? Sinon pour ce qui est des remerciements aux personnes que vous avez rencontrées tout au long de ces six mois, si vous devez leur envoyer des photos, il va vous falloir six mois de plus...<br /> La bise et à bientôt
Répondre
M
Nan, CETTE grande muraille, garantie originale et sans touriste en plus. Un petit morceau de kif cette excursion ! Et t'inquiete, j'ai pas promis d'envoyer des photos, MOI ! (mais ya un ou deux mecs qui te cherchent, en Asie centrale : )